23 septembre 2022

Take away : Organiser le Design dans une entreprise qui n’est pas Design native

En juin dernier, nous avons organisé notre second Meetup DesignOps dans nos locaux.  

L’occasion de réunir trois responsables d’équipe Design pour parler de leur vision de l’organisation du Design dans leur entreprise

  • Emilie Larose (Head of Design Research Ops & Vision chez Sncf Connect and Tech) 
  • Vanessa Guilloteau (Head of Product Design chez Canal +)  
  • Laurent Simonet (Directeur des Opérations Design chez Orange) 

Nous avons choisi comme thème l’organisation du Design dans une entreprise non Design native, car : 

  • beaucoup d’entreprises n’ont pas attendu le Design pour exister, et n’ont pas une culture Design dans leur ADN 
  • faire grandir le Design dans une entreprise fait aussi grandir l’Humain 
  • chaque entreprise peut améliorer sa valeur Design par la mise en place d’axes d’évolution, et ainsi augmenter la satisfaction de l’utilisateur final ainsi que celle des équipes en interne 

Pour celles et ceux qui n’ont pas encore vu notre replay, ou qui voudraient se remémorer les key learnings, tout est dans la suite de cet article. Bonne lecture !  

Comment définit-on une entreprise « Design native » ? 

C’est une entreprise qui place le Design et l’Expérience Utilisateur (UX) au centre de la stratégie et de la conception produit. Cela permet d’avoir une vision centrée sur les utilisateurs et de développer un produit en accord avec leurs besoins.  

Dans une entreprise Design native, le DesignOps est présent, et les Designers ont les moyens et outils pour conduire au mieux leur travail, ainsi que la confiance et le support de la Direction qui comprend et soutient la culture Design. 

Nielsen Norman Group a conçu l’échelle de maturité UX, qui se calcule d’après le respect de plusieurs facteurs, et propose des pistes d’optimisation. Cela comprend la qualité et la cohérence des processus de Design et de recherche utilisateur, les ressources allouées à la Team Design, les outils mis à disposition, ou encore la stratégie produit. Pour tester où en est votre entreprise, c’est par ici

Dessine-moi ton organisation 

Chaque entreprise a sa manière d’impliquer le Design et d’organiser les équipes. Voici comment sont constituées celles de nos intervenant.e.s 

SNCF Connect and Tech

Chez Sncf Connect and Tech, Emilie Larose manage une équipe de spécialistes de l’Expérience Client, rattachée au Produit, ainsi qu’à la Technique. En tout une quarantaine de Designers répartis en 3 équipes.

  • Performance et Qualité CX (CRO, Design de Service, experts de l’accessibilité…) 
  • Product Design (experts Design System, Product Designers, UX Writers…) 
  • UX Research et Design, l’équipe d’Emilie Larose (UX Researchers, Design Strategists, DesignOps…). Les UX Researchers traitent la recherche utilisateur mais aussi le futur de la mobilité, ils/elles sont sollicité(e)s par les Product Designers mais aussi d’autres entités comme les PM. Une personne est  gestionnaire du DesignOps (organisation du temps de travail, montée en compétence…) 

Tout le monde est invité aux restitutions de recherche utilisateur, pour partager et évangéliser. 

Canal +

Au sein du Department Product Management de Canal +, nous trouvons un CPO et l’équipe Product Design (responsable de l’expérience du produit MyCanal), que manage Vanessa Guilloteau. L’équipe Design est constituée de 13 personnes, scindée en 2.  

  • Une équipe de Designers (2 Lead Designers, 7 Product Designers, 1 UX Writer, 1 Motion Designer) qui travaillent sur le produit MyCanal. Chaque Designer a un périmètre et travaille en squad sur la base d’objectifs déterminés par le Product Manager et les Product Strategists.  
  • La 2e équipe (1 Product Designer, 1 gestionnaire DesignOps) fait beaucoup appel au DesignOps, et est dédiée au Design System.  

Les Designers travaillent avec la Research et la Data ( qui ne font pas partie de l’équipe Produit) en collaboration. Les demandes de Research sont exprimées par les PM (en construction avec les Designers). La restitution des tests se fait à toutes les entités concernées. 

Orange

Chez Orange, les Designers sont une centaine. Les équipes Design sont organisées par domaines. Chaque équipe comprend un Manager, un Lead Design et des UX, UI, Product Designers. Ils/elles travaillent au sein de collectifs agiles. Il existe également 2 équipes transverses :  

  • une équipe Studio Digital qui s’occupe des bannières, vignettes, vidéos… 
  • Une équipe DesignOps, que manage Laurent Simonet, qui contient une dizaine de personnes. Leur rôle est d’accompagner tous les Designers de chaque collectif, leur permettant « d’industrialiser » le Design dans une optique d’agilité coordonnée. Le collectif DesignOps s’occupe entre autres du Design System, de  l’UX Writing, de l’accessibilité ou encore de la Vision Design. Un PMO les  accompagne. 

Il existe aussi une équipe Connaissance Client qui gère les études clients, et travaille en collaboration avec les Designers.  Bientôt un profil ResearchOps fera le lien entre l’équipe de Designers et l’équipe Connaissance Client. 

Objectif Design  

Lors de l’arrivée dans l’entreprise, des objectifs sont donnés aux managers des équipes Design. Mais ceux-ci découvrent aussi d’autres challenges et se donnent des objectifs propres. 

 Chez Orange, Laurent Simonet est arrivé pour participer à l’agilisation à l’échelle des projets (objectif quasiment rempli en 2 ans et demi). Il a du caler le Design sur ce nouveau mode de travail, et travailler la maturité Design de l’entreprise,  pour que celui-ci soit une des briques des projets, au même titre que le développement par exemple. Cela passe par de la structuration, l’organisation de l’équipe Design, la mise en place de Design Systems, d’une charte éditoriale, l’accessibilité… 

Chez Sncf Connect and Tech, Emilie Larose avait 2 objectifs principaux : la Research et l’Ops. Elle a eu à structurer son équipe tout en mettant en place la conception du nouveau produit SNCF Connect (qui a duré 18 mois). Ses objectifs étaient reliés aux processus et aux outils : structuration et organisation de l’équipe Design, mise en place de phases de recherche utilisateur, centralisation de la connaissance client, création de documents stratégiques (XP maps, personas…). Elle a aussi mis en place une méthode pour mettre la roadmap à jour tous les ans. 

Chez Canal +, les 2 principaux objectifs de Vanessa Guilloteau étaient structurer l’activité du Product Design (organisation de l’équipe et opérationnel), et initier le Design System. Elle a challengé cela pour aller jusqu’à la création de la plateforme de marque du groupe Canal +. Elle s’est aussi remise en question pour proposer une nouvelle approche managériale, qui inclut les problématiques récentes liées au distanciel, et faciliter la cohésion d’équipe.  

Manager une équipe Design dans une organisation non Design native 

Ci-dessous vous trouverez des conseils sur le management d’une équipe Design, bien utiles si vous faites face à cette problématique. 

Constituer son équipe Design 

  • Le facteur humain est important. L’ambition n’a pas a être obligatoirement posée au départ pour monter son équipe, on peut aussi rencontrer des personnes avec leurs compétences propres : c’est comme ça qu’Emilie Larose a créé le pôle Vision, au fur et à mesure de ses rencontres avec des Designers.  
  • L’utilisation d’une matrice de compétences, comme chez la Sncf,  peut aider pour prévoir les ressources et la montée en compétences des membres de l’équipe 
  • Pour les objectifs de son équipe, selon la maturité UX de l’entreprise, on peut soit, comme chez Canal +, en donner à chaque membre de l’équipe, la discussion manager / managé permettant d’aligner les objectifs, ou donner des objectifs communs au niveau équipe, comme chez Orange (un axe Excellence, un axe Inspiration). Les objectifs communs permettent à chacun de contribuer à la qualité du Design dans l’entreprise. 

L’organisation des rituels de l’équipe Design 

  • Prévoir un 1to1 hebdomadaire ou bi-mensuel du manager avec chaque membre de l’équipe. Le manager doit être disponible pour discuter, pro comme perso, et faire un suivi régulier de l’évolution des personnes 
  • Prévoir 1 meeting mensuel ou bi-mensuel, où tous les Designers sont présents  

L’importance de la communauté 

  • Le meeting mensuel ou bi-mensuel des Designers permet de rassembler l’équipe autour de sujets de partage et d’apprentissage.  
  • Chez Canal +, on échange sur ce qui se passe dans le groupe, on fait des ateliers d’idéation, on traite aussi de sujets « open your minds » en lien avec le produit, ou de problématiques plus ouvertes, comme le biomimétisme, pour s’inspirer. 
  • Chez Orange, une communauté Design a été créée, organisée par une Core Team,  avec des rituels (newsletters, onboarding, partage, REX…).  

Les 3 conseils à retenir  

Laurent Simonet 

  • Bien comprendre la culture de l’entreprise 
  • S’intéresser aux enjeux des clients internes 
  • Ne pas oublier les fondamentaux, on est pas que des thinkers, on est aussi des Doers : « quand on convainc c’est gagné » 

Vanessa Guilloteau 

  • Être patient 
  • Rester fidèle à sa vision 
  • Savoir se remettre en question, rester humble et aller voir concrètement ce qui se passe au quotidien dans son équipe 

Emilie Larose 

  • Se faire confiance et faire confiance aux qualités humaines 
  • Aller sur le terrain 
  • Savoir revenir à l’essentiel 

  

Human after all 

En conclusion, c’est bien par le facteur humain que s’organise la constitution d’une entreprise tournée vers le Design et l’Expérience utilisateur. 

Le partage des idées et problématiques aux membres des équipes, et le partage des restitutions de tests ou recherches utilisateur, fait grandir tout le monde. 

La confiance que l’on accorde à chaque membre de son équipe et à soi-même permet de faire monter les talents et de créer une cohésion : cet effort collectif fait grimper le Design dans l’entreprise.  

Les outils aident à la communauté et à la création de produits innovants et user-centric. 

La culture Design se crée par la fédération des membres de l’équipe et la reconnaissance de la valeur du Design pour le produit. 

Pour le reste de l’apprentissage, n’hésitez pas à revoir le meet-up, riche en informations et en partage, c’est par ici

Vous pouvez également aller lire l’article de Romain Lemaire sur le rôle d’un DesignOps ici

Suggestions